Jusqu’en 2017, changer de banque s’apparentait à un parcours du combattant. L’ancienne banque trainait des pieds pour effectuer certaines démarches et le client était obligé d’aviser de nombreux organismes (ceux qui prélèvent ou versent chaque mois une somme sur le compte). De plus certains d’entre eux étaient réactifs et d’autres moins, si bien que pendant quelques mois, on ne savait pas trop sur quel compte les opérations interviendraient.

Le dispositif de mobilité bancaire automatisé

changement de banque

Il a été mis en place dans le cadre de la loi Macron en février 2017. Son but était double, d’une part renforcer la concurrence entre les banques et d’autre part, faciliter les démarches de changement de banque pour les consommateurs. C’est un service gratuit et facultatif réservé aux particuliers. Il permet aux consommateurs d’avoir moins de démarche à effectuer.

La première chose à faire pour en bénéficier est d’ouvrir un compte courant dans la nouvelle banque et de les aviser du fait que vous désirez profiter de l’aide à la mobilité bancaire. Le conseiller bancaire vous fera signer un contrat de mobilité bancaire et vous demandera un RIB de votre ancienne banque. Elle se mettra en relation sa “consœur”, et lui demandera notamment la liste des virements et prélèvements récurrents.

Ainsi ce sera pas vous même, mais votre nouvel organisme bancaire qui notifiera votre changement de compte aux différents organismes (impôts, fournisseurs d’énergie et d’eau, assurances, opérateurs téléphoniques, employeurs, pôle emploi, caisse d’allocation familiale, et autres). Et ceux ci ont 10 jours ouvrés pour prendre en compte la demande. Si passé ce délai, il prélèvent ou virent de l’argent sur l’ancien compte, vous pourrez vous retourner contre eux si cela provoquait des pénalités.

Cette loi fixe un délai aux deux organismes bancaire, elle les obligent à clôturer le changement de compte et les démarches associées en 22 jours ouvrés, ce qui correspond à environ 30 jours calendaires.

Attention cette procédure ne peut se faire que pour les comptes courants, les comptes et plans épargne logement, par contre la mobilité bancaire ne peut pas se faire sur une assurance vie, un livret A, un livret d’épargne populaire ou un livret jeune. Pour ces derniers vous serez obligé de gardez le compte dans l’ancienne banque bien de le clôturer vous même pou le ré-ouvrir dans l’autre banque.

Coût : Le service est gratuit de même que la clôture et l’ouverture d’un compte.

Les crédits bancaires

changer de banque et crédit

Les crédits bancaires ne sont pas transférables, mais vous avez deux solutions :

  • Soit vous mettez un virement permanent d’un montant égal aux échéances de vos prêts, de votre nouveau compte vers l’ancien compte.
  • Sinon, c’est peut être l’occasion de demander à votre nouvelle banque de procéder à un regroupement de vos crédits à la consommation. Et si les taux ont baissé depuis la signature de votre crédit immobilier, pourquoi ne pas le faire racheter ?

Parlez en à votre conseiller et étudiez bien l’impact financier de ces opérations car il ne faudrait pas que le rachat de prêt immobilier et/ou le regroupement de crédits conso soient des opérations déficitaires.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *