Connaissez-vous un propriétaire qui ne redoute pas l’apparition de mérule dans son habitation ? La réponse est sans doute non, car ce champignon dévoreur de maison est responsable de dégâts à la hauteur de sa réputation. Pour cette raison, l’ensemble des futurs acquéreurs s’en méfient et cherchent à tout prix à prévenir les attaques de ce parasite. Comment repérer la présence de mérules dans un logement ? Quels sont les moyens pour lutter contre la mérule ? Découvrez les meilleures astuces pour appréhender efficacement un problème de mérule dans un bâtiment.

Comment reconnaître une prolifération de mérules

Surnommée « mérule des maisons », « cancer du bâtiment » ou encore « lèpre des maisons », la mérule est un champignon particulièrement nocif pour le bois œuvré. Elle se développe surtout en zone humide (humidité supérieure à 20 %), d’où une forte présence à Paris, dans le Grand Ouest et dans le Nord. En plus de l’humidité, la mérule adore la pénombre et les températures situées entre 25 °C et 30 °C.

Trou dans un plancher en bois causé par la mérule

L’identification formelle de la prolifération de mérules dans une habitation requiert les compétences d’un professionnel. Cependant, il est possible de reconnaître une infestation de mérules à partir des signes ci-dessous :

  • déformation du bois ;
  • odeur caractéristique de champignons ;
  • apparition de filaments blancs à l’aspect onctueux.

Si en plus les facteurs favorables sont présents, on peut raisonnablement conclure à la prolifération de mérules.

Les risques liés à l’apparition de mérule dans une habitation

La mérule s’attaque à toutes les structures boisées des bâtiments : charpentes, planchers, cloisons, escaliers, plinthes, etc. Leur fragilisation fait apparaître un risque sérieux d’effondrement de la construction concernée. Les occupants d’une habitation infestée de mérules sont aussi exposés à de nombreux problèmes respiratoires : asthme, allergies, irritations, sinusites, bronchites, etc. Il est donc impératif de mettre en place rapidement les bonnes mesures pour arrêter la prolifération et éliminer les mérules dans un logement.

Comment se débarrasser de la mérule

Tout comme le diagnostic formel du parasite, le traitement d’une infestation de mérule doit être effectué par un professionnel. Un bon diagnostic (détermination des causes de l’apparition du champignon, évaluation de l’ampleur de l’infestation, identification des risques pour l’habitation pour la santé des habitants) permet d’opter pour la meilleure solution d’éradication de la mérule.

Mérule sur le sol

En pratique, l’élimination de la mérule implique l’utilisation de puissants fongicides, car il s’agit d’un champignon très résistant. L’opération nécessite le déménagement des occupants pour plusieurs semaines voire des mois, notamment en cas d’importants travaux de rénovation. La prise en charge d’une infestation de mérules fait également appel à des mesures de prévention. Voilà pourquoi il faut faire appel à un professionnel lorsque l’on souhaite se débarrasser efficacement de la mérule dans un logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.