Avec l’intention d’aider les personnes les plus dépendantes, l’état a mis en place des mesures pour soutenir financièrement les pertes d’autonomie : l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Elle s’adresse aux personnes âges ou handicapées, vivant chez elles ou en établissement, et qui rencontrent des difficultés dans l’accomplissement des tâches quotidiennes.

Cette loi entrée en vigueur le 1er janvier 2002 remplace la Prestation Spécifique Dépendance (PSD), et est destinée à un plus grand nombre de personnes.

Voyons plus en détails ce qu’implique cette mesure.

Les deux sortes d’APA :

L’APA à domicile, en famille ou chez un tiers
L’APA à domicile, en famille ou chez un tiers : elle permet de financer une partie des dépenses servant à maintenir la personne chez elle. L’aide comprend les aides humaines : une aide à domicile, le portage des repas, les travaux d’aménagement de l’habitat, ou encore un service de transports. Mais aussi techniques: lits médicalisés, matériels à usage unique, déambulateurs, fauteuils roulants…

L’APA en établissement d’accueil
L’APA en établissement d’accueil (Maison de retraite, Ehpad, unité de soins de longue durée d’un hôpital…): l’allocation permet de payer partiellement le tarif dépendance de la structure (hors ticket modérateur).
tarif dépendance

Conditions pour en bénéficier :

apa conditions

Pour percevoir l’APA, vous devez remplir les critères suivants :

  • Être âgé de + 60 ans ;
  • Faire constater par les professionnels du conseil départemental une perte d’autonomie GIR 1, 2, 3 ou 4 ;
  • Être résident français.

Quiconque remplit ses conditions peut prétendre à l’aide personnalisée d’autonomie, quel que soit le montant de vos revenus.

Le degré de dépendance est calculé selon la grille AGGIR

Quelle est la procédure ?

apa procédure

Pour faire votre demande d’APA, vous pourrez retirer le dossier dans le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) le plus proche de chez vous, ou imprimer et remplir le Cerfa N°10544*02.

À réception de votre requête, des professionnels se rendront au domicile de la personne concernée pour étudier la situation dans son ensemble. Si la personne est éligible, un plan d’aide sera élaboré et le processus s’enclenchera.

L’APA est un droit universel et personnalisable en fonction des situations, n’hésitez pas à en faire la demande.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *