Le prix de la consultation et des soins peut être différent d’un cabinet à un autre et les remboursements obtenus par l’assurance-maladie ne sont pas les mêmes non plus. Cette inégalité des prix est surtout fonction du statut du médecin qui peut être conventionné ou non.

Focus sur le statut d’un médecin conventionné

Dans l’objectif de faciliter l’accès à une meilleure prise en charge par les médecins, les professionnels de santé et la Sécurité Sociale ont collaboré pour mettre une convention en place. Cet accord vise surtout à fixer les tarifs appliqués par les docteurs qui y adhèrent. Un médecin conventionné se réfère aux honoraires édictés et s’engage à les respecter pour chacun de ses actes médicaux.

médecin conventionné principe

Tous les docteurs n’y adhèrent pas puisque certains préfèrent faire cavaliers seuls et définir eux-mêmes leurs honoraires. Souvent, leurs tarifs sont plus élevés par rapport à ceux des praticiens encadrés par la convention.médecin conventionné statut

D’autres docteurs ne sont ni complètement conventionnés ni totalement libres, mais se trouvent entre les deux. Dans ce concept, ces praticiens appliquent les honoraires fixés par l’accord, uniquement dans un lieu prédéfini, et tarifient librement lorsqu’ils exercent dans d’autres endroits. Par exemple, ces cliniciens adoptent le tarif conventionné au sein d’un établissement hospitalier, mais appliquent leurs propres honoraires lorsqu’ils travaillent dans leur cabinet.

Affichage obligatoire

Au vu de ces différents statuts et pour aider les patients à choisir le médecin auprès duquel ils consultent, l’affichage du planning de l’application de l’accord est obligatoire. Les heures et les jours doivent être précisés sur ce document qui est placé à l’accueil ou dans la salle d’attente.

Le principal avantage d’une consultation auprès d’un médecin conventionné

Les patients qui se soignent auprès d’un docteur conventionné peuvent bénéficier d’une prise en charge complète de l’assurance complémentaire et de la Sécurité Sociale. Effectivement, la Sécurité Sociale prend en charge les 70 % de la consultation, tandis que les 30 % restants peuvent être remboursés par l’assurance complémentaire. Ils n’auront qu’à débourser 1 euro. En revanche, les dépassements d’honoraires incombent toujours aux patients si son contrat d’assurance santé complémentaire ne les prend pas en charge.

Pour trouver un médecin conventionné, il suffit d’aller sur http://annuairesante.ameli.fr/.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *