portefeuille-perdu

La carte vitale, créée en 1998, atteste de vos droits d’assuré social et de votre affiliation. Plusieurs questions se posent à son sujet. Devez-vous impérativement la transmettre à votre praticien ? Comment la demander ou la renouveler en cas de perte ou de vol ?

carte vital renouvellement

Une gestion administrative simplifiée de votre dossier

La carte vitale remplace l’attestation papier et la feuille de soin. Elle a été mise en place pour simplifier la gestion administrative. Les remboursements sont de cinq jours en moyenne, et le tiers payant est facilité. De plus, les professionnels de santé communiquent directement avec la caisse d’Assurance Maladie et ont accès à l’historique de vos prescriptions, avec votre accord.

Cette carte à puce contient plusieurs renseignements tels que votre identité, votre immatriculation, vos ayant-droits, votre régime d’assurance maladie, votre caisse, etc. Elle doit être mise à jour une fois par an ou lors de changement de situation, aux bornes multi-services. Si un professionnel n’est pas équipé du matériel nécessaire pour une télétransmission FSE, il vous délivrera une feuille de soin.

Refaire mes papiers

carte vitale perdue

Les démarches pour demander la carte vitale

S’il s’agit d’une première attribution, par exemple pour un enfant, la demande se fait sur le site internet https://www.ameli.fr/assure, en vous connectant à votre compte, et en vous rendant dans la rubrique « mes démarches/commander ma carte vitale ». Dès 2001, elle est octroyée aux adolescents de 16 ans. Depuis 2016, les enfants, de 12 ans et plus, bénéficient de cette carte à puce sur simple requête par internet.

Si aucune démarche n’est faite pour votre enfant de 16 ans, un courrier est adressé par votre caisse d’Assurance Maladie. Si vous êtes nouveau bénéficiaire, après avoir réceptionné votre immatriculation, vous recevez un imprimé « Ma nouvelle carte vitale » pour l’obtenir.

Comment la renouveler en cas de perte ou de vol ?

En carte de perte, de vol ou de détérioration, vous devez en informer votre organisme d’Assurance Maladie, par internet, par téléphone, par courrier ou sur place. Dès que votre caisse a l’information, la carte est désactivée. La déclaration est gratuite. Une demande de renouvellement doit être faite.

La carte vitale 2 lui succède

Depuis 2007, la carte vitale 2 la remplace. Elle est munie d’une photo et d’une sécurité renforcée. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. Vous la recevez lors d’une première demande, d’un changement de régime ou en remplacement.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *