Avant de monter son entreprise, il est important de s’informer sur les différentes formes de sociétés. Effectivement, SNC est une forme d’entreprise qui a ses avantages et ses inconvénients.

Définition d’une SNC

SNC définit une forme d’entreprise ou de société conseillée s’il s’agit d’une affaire qui n’a rien d’aisé. Pour faire simple, SNC est l’acronyme de société en nom collectif. Cette forme de société est d’ailleurs, classée parmi les plus simples, étant donné qu’elle est également assortie de peu d’exigences. D’une manière ou d’une autre, cette option reste la plus recommandée pour démarrer sa propre affaire sans pour autant courir un grand risque.

snc définition

 

En réalité, ce type de statut d’entreprise est très courant pour les titulaires de profession libérale, comme les médecins. Par contre, il faut souligner le fait qu’une société en nom collectif se compose de plus de deux associés, mais sans capital minimum exigé, contrairement à la SPRL (Société privée à responsabilité limitée), qui nécessite un capital spécifique à libérer avant la société puisse exister.

Dans ce cadre, les concernés n’auront pas à mettre en avant un business plan ou encore un plan financier au démarrage de la société en nom collectif. Ainsi, il n’est plus question de notaire ou encore d’acte notarié.

Les avantages et les inconvénients de cette forme

snc avantages inconvénients

Contrairement aux autres formes de société, vous n’aurez en aucun cas besoin de beaucoup de paperasse, de documents ou encore de business plan. Dans ce même cadre, vous pouvez ainsi, théoriquement, créer votre SNC avec un euro symbolique contre plus de 18 550 euros de capital de départ pour une SPRL.

Pour ce type de formes, les concernés ne sera pas tenus de publier leurs comptes annuels ou encore de rendre des informations sur le chiffre d’affaires. Par conséquent, personne n’aura accès aux éventuelles dettes de la société.

Bien entendu, il y a le revers de la médaille, notamment en ce qui concerne la création d’une société en nom collectif. Les associés sont pratiquement responsables, et ce, de manière illimitée. Par ailleurs, toutes les actions de la société en question ne seront cessibles que de manière illimitée. En gros, cela complique considérablement la sortie de la société en nom collectif en tant qu’associé.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *