Si vous avez un animal de compagnie dans votre maison, vous n’êtes pas obligés de prendre une assurance pour cet animal. Néanmoins, pour certains animaux dangereux comme les chiens, il est vivement recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile ou une garantie optionnelle pour couvrir les dommages causés par l’animal. Cet article vous en dit long.

Quels animaux de compagnie faire assurer ?

Les chats et les chiens, bien entendu, qui sont les animaux les plus choisis pour vivre en appartement. Cependant, chaque animal de compagnie peut de tirer profit de cette protection. Il faut savoir qu’il existe différents types d’animaux de compagnies pour ne citer que certains : perroquet, lapin, furet, etc. Pour en savoir plus sur ces animaux, on vous conseille de vous renseigner auprès de votre assureur.

Assurer son animal de compagnie : quel intérêt ?

assurer animal intérêt

En cas d’accident ou de maladie, il est possible de réduire vos frais. Prendre une assurance peut être une excellente idée d’autant que les soins pour animaux peuvent coûter cher. Il faut prévoir toutes les possibilités : votre animal devrait par exemple, passer un scanner ou avoir besoin de séances de chimiothérapie ou d’une IRM. Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que votre animal de compagnie peut vivre longtemps en bonne santé, mais que si le problème de santé apparaît, les frais vétérinaires peuvent être difficiles à assumer.

Assurer son animal de compagnie : quel genre de formule ?assurer animal formules

En choisissant une assurance auprès d’une banque, d’un assureur ou encore d’une mutuelle, les frais médicaux de votre compagnon à quatre pattes seront en partie remboursés. Sachez qu’une part sera constamment en charge quelle que soit la formule choisie. C’est ce qu’on appelle la loyauté.

Par ailleurs, avant d’ajouter sa signature au bas d’un contrat, il est hautement recommandé de le lire attentivement. Il faut aussi vérifier que les actes chirurgicaux sont pris en compte, comme la stérilisation et surtout les vaccinations. Il importe aussi de vérifier si les frais d’incinérations sont considérés. Vous remarquerez que quelques assurances offrent des services complémentaires comme un soutien à la recherche si l’animal en question vient à disparaître, ou une aide apporté à celui-ci lorsque son maître sera hospitalisé.

Il peut arriver que votre animal de compagnie ait disparu, dans ce cas, on peut le trouver s’il est identifié (tatouage ou puce). Vous êtes obligés de proclamer sa disparition au fichier national d’identification des animaux domestiques pour montrer aux trouveurs que votre quadrupède est recherché. Si vous voulez en savoir davantage sur ce sujet, consultez un site de l’administration comme service-public.fr. À titre d’information, les carnivores domestiques sont soumis en France comme dans certains pays, à une législation spécifique.

Assurer son animal de compagnie : quel tarif ?

Le coût annuel d’une assurance dépend du type de l’animal : sa race, son âge, ses antécédents, son état de santé général, etc. Quant au prix, cela va aussi varier selon les options complémentaires sur lesquelles vous aurez probablement le droit de fixer votre choix.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *