La grande différence entre ces deux formes de sociétés repose surtout sur le nombre d’associés. D’ailleurs, cela se fait remarquer en allongeant ces acronymes, soit SARL, Société à Responsabilité Limitées et EURL, Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée.

Les différences reposent également sur le régime fiscal de ces derniers. Mais avant tout, définir ces termes reste le moyen le plus clair d’y avoir accès.

Rappel sur une SARL

SARL est l’acronyme de Société à Responsabilité Limitée qui se définit comme étant un type de société permettant à tous les associés de limiter leur risque financier, notamment en fonction des montants investis dans le capital social. D’ailleurs, afin de constituer une SARL, tous les actionnaires et les associés concernés devront rédiger ou du moins signer des statuts constitutifs. Ces derniers définiront entre autres, la répartition des parts sociales de chaque associé, mais régissent également toutes les règles de prise de décision.

Focus sur l’EURL

eurl

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou EURL est tout simplement une SARL à associé unique. Autrement nommé SARL unipersonnelle, l’EURL suit les mêmes règlementations que la SARL. Ainsi, cette forme est généralement mise en avant quand vous êtes le seul fondateur de la société en question. Sinon, vous créerez une SARL, notamment dans le cas où il existe plus de deux associés fondateurs d’une boîte.

La différence entre ces deux types de sociétés

sarl eurl différnces

En principe, la première évidence serait évidemment l’acronyme, mais surtout parce que l’EURL est une SARL à un seul associé. Effectivement, le fait d’être unipersonnelle demeure une identité pour l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée.

Par ailleurs, la différence fiscale peut également être constatée. L’EURL est soumise au régime de l’IR ou l’Impôt sur le Revenu, étant donné que la SARL, elle, est plutôt soumise à l’IS ou Impôt sur les Sociétés. Il faut également souligner qu’il existe des caractéristiques juridiques différentes entre l’EURL et la SARL. Aux yeux de la loi, une société unipersonnelle ne compte qu’un seul associé, mais la SARL compte de 2 à 100 associés. Dans ce même cadre, une SARL a plusieurs gérants, et l’EURL, non.

En outre, pour une Société à Responsabilité Limitée, la procédure d’agrément est impérative, notamment pour un cas de cession de parts sociales, tandis que pour Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée cet agrément n’a même pas lieu d’exister.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *