Pour diverses raisons, des enfants et adolescents de tout âge décident de quitter l’école. Ces décrocheurs ne pensent pas réellement à la conséquence de leur acte et en paient le prix une fois adulte. Pour éviter que le décrochage scolaire affecte l’avenir de ces jeunes, il existe des dispositifs pour les aider. Les détails sur ces procédés, dans les lignes qui suivent.

Le retour à l’école

programmes spéciaux déscolarisés

De plus en plus de personnes sans qualification ont du mal à trouver du travail. Le manque de compétence et de diplôme à cause de la déscolarisation est souvent la principale raison de ce souci. Dans le but de lutter contre le décrochage scolaire, les établissements publics ont mis en place des programmes spéciaux pour aider les jeunes déscolarisés à reprendre leur formation.

Le gouvernement a également pris des mesures pour les accompagner à revenir sur les bancs de l’école. Parmi ces dispositifs, il y a la mise en place d’un site conçu à cet effet, disponible via ce lien : http://reviensteformer.gouv.fr. Grâce à cette plateforme, les jeunes déscolarisés bénéficient d’une assistance sur mesure et des conseils d’un spécialiste qui peuvent les guider dans leur réapprentissage et leur réinsertion.

Les contrats de volontariats

Ce dispositif est destiné aux jeunes qui ont plus de 18 ans ayant été victimes de déscolarisation. Ce procédé permet aux décrocheurs de faire des missions d’intérêt général en France ou à l’étranger, tout en suivant une formation bien définie. L’expérience acquise pendant le contrat de volontariat servira de tremplin aux jeunes, afin de trouver des emplois en rapport avec ses formations durant ce projet.

Cette pratique offre de nombreux avantages aux décrocheurs, à savoir un lieu d’hébergement gratuit et une restauration prise en charge par l’association qui les emploie. De plus, ils reçoivent une paie mensuelle de 300 € sur une durée de 6 à 12 mois selon la mission. Le seul inconvénient est que les frais de transport ne sont pas à la charge de l’association.

Le service militaire volontaire

le service militaire volontaire

En suivant un enseignement militaire volontaire, les décrocheurs peuvent profiter d’une formation de 6 mois à 1 an. Pour accéder à ce parcours, ils doivent avoir plus de 18 ans et être dans une excellente condition physique. L’avantage du service militaire est qu’il discipline les jeunes et les forment à devenir des citoyens modèles, en leur inculpant de bonnes valeurs. Durant le séjour au camp, les décrocheurs peuvent bénéficier d’une remise à niveau et rattraper leur retard dû à la déscolarisation.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le à vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *